Introduction

 

Entre l'homme et l'abeille existe une formidable histoire d'amour qui remonte à une dizaine de millénaires. Les travaux de la ruche et la récolte du miel, souvent auréolés de mythes et de légendes, font partie intégrante de l'histoire de l'humanité. Aujourd'hui, si chacun se plaît à reconnaître l'extraordinaire saveur d'un miel de qualité, de plus en plus de personnes en redécouvrent les inestimables vertus.

Identifié comme nectar des Dieux et comme symbole de douceur, d'amour, de bonheur, voir même de longévité, les vertus de ce dernier ont ainsi traversé le temps. Aliment préhistorique par excellence, le miel, provenant des abeilles, apparait sur Terre il y a plus de quarante-cinq millions d'années. Dès le début des "récoltes" malgré le danger pour approcher les ruches, les premiers hommes savent d'instinct les bienfaits que le précieux miel pouvait leur apporter. Grâce aux témoignages actuellement à notre disposition, il semble évident que le travail de la ruche et la récolte systématique du miel ait commencé sur les rives du Nil à l'époque pharaonique. Ainsi le miel a très vite été utilisé pour humecter les lèvres des nouveaux nés, pour soigner les vivants et embaumer les morts. On a notamment retrouvé un papyrus vieux de quarante-cinq millions d'années centré sur une thématique médicale, évoquant clairement les préparations thérapeutiques réalisables avec du miel. Ainsi dans l'Egypte antique, apprécié pour ses vertus thérapeutiques et culinaires, le miel permet à l'abeille d'intégrer l'alphabet égyptien, en devenant le hiéroglyphe symbolisant le pharaon.

 

C'est en Mésopotamie, dès le IIIème millénaire, qu'apparaissent les premières abeilles domestiques. En Grèce, le miel était donné en offrande aux Dieux, d'où le terme "nectar des Dieux". Il était cependant aussi connu et utilisé pour ses vertus comme en témoignent les écrits d'Hippocrate (460-370 avant J-C.), père de la médecine en Grèce Antique.

Un buste d'Hippocrate

Fruit d'un grand intérêt pour l'apithérapie, on peut donc trouver dans ces derniers de nombreuses indications tantôt surprenantes avec la confection de suppositoires au miel pour traiter les hémorroïdes, tantôt judicieuses notamment avec l'utilisation du miel pour la cicatrisation des plaies, ou encore novatrices avec l'utilisation du miel contre la toux et les douleurs de la gorge. Il faut cependant attendre le début du XXème siècle pour qu'il soit consommé en routine afin de soulager les gorges irritées, notamment avec les fameux bonbons au miel. Pendant longtemps, le miel fut la première et unique source de sucre pour l'homme et cela jusqu'à la Renaissance.

 Si le miel semble présent sur la plupart du globe, il reste néanmoins des régions où ce dernier est absent, l'homme a donc essayé de créer un liquide imitant le précieux miel des abeilles. Nous nous demanderons ainsi s'il est possible de fabriquer un miel ayant les mêmes propriétés que le miel des abeilles. Pour cela, nous nous intéresserons dans un premier temps à sa fabrication, pour nous consacrer dans un second temps à sa composition et enfin dans un troisième temps nous étudierons ses vertus.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site